Rien n'est laissé au hasard en pré-saison

RIVIERA MAYA (MEXIQUE), Mercredi 28 juin 2017.- Force, puissance, résistance physique et même unité collective pour réaliser chacun des exercices proposés sont les caractéristiques que les Tigres de l’UANL cherchent à développer en cette pré-saison du Tournoi d’Ouverture 2017.

Lors de cette troisième journée d’activités menées au bord de la Mer des Caraïbes mexicaine, l’équipe a déjà abordé chacun des aspects sur lesquels elle sera amenée à travailler jusqu’au 7 juillet, à savoir le labeur physique sur le parcours de golf, au gymnase le lendemain et, aujourd’hui, sur la plage.

Les après-midis, c’est au tour de l’entraîneur Ricardo Ferretti de prendre les commandes et d’étudier les occasions de but et les tirs dans la surface de réparation avec les joueurs d’attaque, ainsi que la récupération et les dédoublements avec les Félins situés au milieu du terrain et à l’arrière.

De même, les auxiliaires techniques Miguel Mejía Barón y Hugo Hernández passent beaucoup de temps à superviser le travail physique avec le préparateur de l’équipe Guillermo Orta, ainsi que le labeur spécifique sur le terrain.

Ces deux personnalités jouent un rôle important pour Tuca au moment de former l’équipe titulaire de chaque match, ainsi que pour améliorer ou renforcer la capacité tant offensive que défensive de chacun des joueurs.

Pour cette pré-saison, les tâches de chacun sont parfaitement claires. Les quatre gardiens de but Félin savent ainsi que l’après-midi, avant l’entraînement collectif sur le terrain, les attend une session de travail soutenu sous la direction d’Abdón Calderón, chargé de l’entraînement des goals.

Le travail mené dans ces mêmes lieux il y a un an était très proche de celui-ci et a permis à l’équipe de parvenir systématiquement en finale des compétitions auxquelles elle a participé depuis lors. L’objectif pour cette fin d’année est d’enregistrer des résultats comparables au cours du Tournoi d’Ouverture 2017 et de la prochaine Coupe des Champions de la CONCACAF.