Un collectif suffisant pour repartir de l’avant.- Zelarayán 

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), mercredi 31 juillet 2019.- Bien que les blessures se soient avérées être les principales rivales des Tigres en ce début de Tournoi d’Ouverture 2019, Lucas Zelarayán considère que l’équipe compte un effectif de qualité suffisante pour réagir et pallier aux absences.


Le joueur argentin s’est de même souvenu que le tournoi antérieur avait lui aussi été marqué par les blessures, comme dans son cas et dans celui d’André-Pierre Gignac l’espace de plusieurs matches, et que les Tigres s’étaient tout de même couronnés en fin de saison.

« On a un grand effectif, énorme, on a eu une mauvaise série en ce qui concerne les blessés, mais c’est ce qui m’est arrivé le semestre dernier, ainsi qu’à plusieurs autres coéquipiers, parmi eux André, et on a quand même levé la coupe.

« Je ne crois pas qu’il s’agisse de quelque chose qui doive nous inquiéter, c’est désagréable que plusieurs joueurs soient absents, mais on a l’effectif suffisant pour continuer à se battre et on essaiera de s’en remettre le plus vite. Souhaitons que ça se passe aussi vite que possible, pour être de nouveau à la disposition de l’entraîneur », a aussi indiqué Zelarayán, souvent surnommé « Le Chinois ».


Avant le début de saison, Francisco Meza et Julián Quiñones ont en effet subi des interventions chirurgicales qui devraient les maintenir éloignés des terrains durant huit mois ; à l’issue de la première journée ce sont Jesús Dueñas et Zelarayán lui-même qui se sont blessés, sans oublier Eduardo Tercero et Javier Aquino.


Le Chinois espère être prêt pour le match du week-end prochain contre les Pumas et a déjà repris le travail physique avec ses coéquipiers, mais pas encore sa préparation technique.

« Ça se passe bien, j’ai la chance d’avoir repris le travail avec Memo (le préparateur physique de l’équipe) sans m’exiger trop et, la vérité, c’est que j’ai bien répondu au niveau musculaire, demain on forcera un peu plus visant à être à fond en fin de semaine. »

Une blessure regrettable 

« C’est dommage, oui, je me sentais très bien physiquement, bien pendant l’intersaison, c’est de la malchance, un coup et un pas de travers, ce sont des choses qui arrivent tout le temps. Mais ce n’est pas si grave que ça et j’espère être prêt pour jouer dimanche. »

Jouer face aux Pumas…

« C’est dommage. Une mauvaise série de joueurs blessés, c’est toujours souhaitable d’avoir autant de joueurs que possible à disposition, que l’équipe soit au complet. Mais j’essaie de laisser cette blessure derrière moi pour essayer de jouer contre les Pumas, parce que ça va être un match difficile et que j’espère pouvoir en être. »

Soutien à Salcedo après son expulsion…

« Ça a été une action malheureuse qui termine par l’expulsion de Carlos (Salcedo), dommage, en plus de la série de blessures depuis Meza, mais les joueurs qui peuvent jouer vont donner tout ce qu’ils ont, comme toujours, et espérons que les autres récupèreront vite pour arriver en renfort de l’équipe et être à la disposition de l’entraîneur. Mais on est là pour soutenir Carlos et tous les autres. »

Ce qui s’est passé avec Salcedo et les critiques reçues affectent l’équipe?

« Le groupe en lui-même n’est pas affecté. On sait que ce sont des choses qui arrivent. Il peut y avoir beaucoup d’expulsions au football, et Carlos est notre coéquipier. On est contents de lui et on le soutient. On le ferait avec n’importe quel autre et on fait en sorte que ca n’affecte pas ce groupe qui a gagné des titres ensemble. »


Le terrain des Pumas est difficile…

« Oui, ce qui rend le terrain difficile, c’est l’horaire et l’altitude, mais c’est pour ça qu’on s’entraîne depuis avant le début de la saison et on n’essaiera que les conditions n’influencent pas négativement le résultat, on a envie d’aller chercher cette victoire.

« C’est toujours plus souhaitable d’assurer la possession pour que ce soit le ballon qui circule et pas nous. Comme ça, on ne sent pas autant l’altitude et la chaleur. Espérons qu’on sera dans de bonnes conditions, qu’on aura le ballon et qu’on contrôlera le match. C’est ça la base qui nous permettra de faire un bon résultat. »


À propos des rumeurs de Gignac jouant éventuellement en Argentine…

« La vérité c’est quelque chose qu’il faudrait demander à André. Moi, je n’ai jamais été en relation avec Boca Juniors, alors je ne peux pas te dire comment ça se passe. On sait tous qu’André est un joueur important, une icône, et c’est quelqu’un qu’on veut toujours avoir dans son équipe. Le reste, c’est une histoire entre clubs et dirigeants.

« Lui est ici, c’est une décision qui ne dépend qu’à de lui. Pour ceux qui l’entourent, le public et nous, il est très important. Quant à ce qui peut arriver demain je ne peux pas en parler… ».