Une saveur douce-amère.- Lucas Zelarayán

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 31 juillet 2017.- L’impossibilité de préserver l’avantage acquis contre Santos dimanche après-midi a laissé une saveur douce-amère aux Tigres, selon Lucas Zelarayán, qui a néanmoins ajouté que le fait de ramener un point d’un terrain aussi difficile que celui de l’équipe de Torréon était une bonne chose.

Le milieu de terrain Félin, à qui l’on demandait ce lundi comment il se sentait après que son équipe ait mené au score mais ne soit pas parvenue à jouer aussi bien que lors de la première Journée de Ligue MX, a assuré qu’il restait encore beaucoup de travail à faire afin de continuer à améliorer le niveau :

« La vérité, c’est que ça n’a pas été le résultat qu’on attendait, ni même le match qu’on attendait. Tu imagines une rencontre totalement différente, mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. L’important c’est le point gagné sur un terrain si difficile. Mais on garde un goût doux-amer parce qu’on aurait pu gagner même si, après l’expulsion, on aurait bien pu perdre aussi, alors on n’est pas contents de nous, mais on garde un goût doux-amer parce que ça a été un match très difficile ».

Crois-tu que le problème ou les difficultés résident en défense ?

« On travaille tous les aspects. Personnellement, il ne me semble pas qu’il y ait de grandes difficultés en défense. Je crois que l’une des choses que ‘Tuca’ [Ferretti] nous inculque, c’est de ne pas perdre de ballons faciles, essayer de pendre mieux soin du ballon parce que l’équipe d’en face peut nous prendre en défaut.

« Et ça, c’est le genre de choses qu’on va essayer de continuer à corriger, essayer de faire plus attention au ballon, à partir du milieu de terrain, et marquer en attaque, où on a beaucoup travaillé. Lors du premier match, les choses se sont très bien passées, hier beaucoup moins bien, il faut qu’on essaye de maintenir une régularité dans ce sens-là ».

Que penses-tu des critiques qui commencent à se faire entendre ?

« L’autre jour, contre Puebla, on a fait un match parfait et on nous faisait passer pour les meilleurs, une équipe redoutable et hier, après un match moins bon, les objections commencent à apparaître. Il y a des matches où tout se passe bien et d’autres où ce n’est pas le cas, alors, quand on fait un mauvais match, il faut rapidement inverser la situation et continuer à travailler. »

Que t’inspire le fait de débuter la Coupe MX contre l’équipe de Cruz Azul ?

« C’est une des caractéristiques du football, le fait qu’il t’offre une revanche à chaque match que tu disputes. Mercredi va constituer un bon test contre une grande équipe qui joue très bien et la Coupe est une compétition qu’on doit prendre très au sérieux, car elle le mérite autant que tous les autres tournois qu’on dispute, que chaque mach qu’on est amené à jouer, alors espérons qu’on puisse bien jouer. Comme je viens de le dire, il faut corriger les erreurs qu’on a commises et essayer de suivre le chemin tracé lors du premier match, le type de match qu’on a préparé toute la présaison et qu’on va essayer de jouer à chaque rencontre ».